Adopter l'enfant de son conjoint

Adopter l’enfant de son conjoint n’est pas une procédure anodine et doit s’inscrire dans un réel projet parental. L’adoption est irrévocable.

Afin de pouvoir adopter l’enfant de son conjoint encore faut-il être marié et avoir au moins 10 ans de plus que l’adopté (article 346 du code civil). En outre, l’article 345-1 du code civil dispose que l’adoption plénière n’est possible que si et seulement si, la filiation de l’enfant n’est établie seulement vis à vis d’un seul parent (soit dans l’absence d’une reconnaissance de paternité par exemple, ou suite à un décès par exemple).

A défaut une autre alternative est possible : l’adoption simple. Cette adoption ne rompra pas le lien de filiation avec le parent biologique de l’enfant (article 361 du code civil). Que ce soit dans le cadre d’une adoption simple ou plénière, nous vous accompagnerons dans les démarches juridiques et judiciaires.

L’adoption est un processus long et nous serons à vos côtés pour constituer le dossier et permettre à votre projet parental d’aboutir.

Vous avez besoin d'un avocat ? Contactez le cabinet !


être rappelé

Demandez un rappel